Nous menons actuellement une étude portant sur les poèmes liminaires dédiés à l'auteur dans les recueils poétiques en France (1598-1630). Ce travail poursuit trois objectifs : améliorer la connaissance bibliographique de ces textes par un recensement exhaustif au sein d'un corpus de 800 éditions environ ; étudier ces éloges amicaux des points de vue topique, rhétorique et poétique ; représenter sous la forme d'un graphe social les relations de confraternité littéraire qui existent au sein de ce réseau de sociabilité poétique.

Ce projet en cours est présenté dans le premier volume de 2015 de la Revue d’Histoire littéraire de la France (RHLF), par le biais d’un article intitulé : « Musarum frater, amice : les réseaux de sociabilité poétique à travers les pièces liminaires (1598-1630). »

En voici les références précises :

Martin Frédéric, « Musarum frater, amice : les réseaux de sociabilité poétique à travers les pièces liminaires (1598-1630) », Revue d’histoire littéraire de la France 1/2015 (Vol. 115) , p. 137-147 URL : www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-2015-1-page-137.htm. DOI : 10.3917/rhlf.151.0137

Voir aussi notre carnet de recherche "Les politesses du seuil" http://politesses.hypotheses.org/