Un nouveau poème dans l'anthologie !

Jean Grisel - Sonnet XXIII

  • O lit ! de celle là qui me donne la vie,
  • Lit plaisant où madame a la nuict son repos,Amour-et-Venus_Dirk_de_Quade_van_Ravesteyn
  • O beau lit ! que je porte à ton bonheur d'envie,
  • Alors que tu la sens couchee sur le dos :
  • Tu es le seul tesmoin des amoureux propos
  • Qu'elle jette en souspirs estant d'amour ravie,
  • Donc, ô beau lit mignard à bon droit je t'envie,
  • Par toy le mal jaloux se coule dans mes os.
  • Si je le suis de toy, je le suis davantage
  • Des beaux draps retroussez qui baisent son visage
  • D'où je n'ose esperer de jamais approcher:
  • Je le suis encor plus de sa chemise blanche,
  • Qui touche ses tetons, ses cuisses et sa hanche,
  • Et ce que les amans tiennent en eux si cher.

Les Premières oeuvres poétiques de Jehan Grisel, rouennois,..., impr. de R. Du Petit-Val (Rouen), 1599, p.78.


A lire aussi sur le site "Sous la nuit brune"